16 juillet 2020

Foire aux questions

Quelles sont les aides financières auxquelles prétendre ?

L’année de stage et les premières années en tant que titulaire, du fait d’une rémunération qui demeure trop faible et des contraintes professionnelles fortes (déménager à plusieurs reprises par exemple), génèrent pour nombre d’entre vous, des difficultés financières.
Si notre premier objectif est d’obtenir une revalorisation salariale permettant de vivre dignement de son métier, une de nos préoccupations reste bien de vous informer et vous aider dans votre quotidien, ainsi cet article qui centralise l’ensemble des prestations d’action sociale auxquelles vous pouvez prétendre. Elles sont multiples mais versées essentiellement sur demande, d’où la nécessite de les connaître ; elles sont proposées à la fois au niveau interministériel, ministériel et académique !

Pour facilement vous y retrouver, nous les classerons par grands domaines :

Aides financières de la CAF

Du fait de rémunérations relativement faibles en début de carrière, surtout si vous êtes chargés de famille, il est possible que vous soyez éligibles à différentes prestations des caisses d’allocation familiale.
Faites une simulation pour en être certain :

Aides au déménagement, à l’installation et au logement

Les débuts de carrière s’accompagnent généralement d’une forte mobilité qui génèrent des frais importants liés au logement. Des aides auxquelles vous pouvez prétendre sont proposées, tant au niveau national qu’académique, mais le plus souvent il FAUT les demander :

  • Logement temporaire
    Financés avec des budgets interministériels ou ministériels, des foyers de logements temporaires permettent à des agents de l’Etat de se loger en cas de situations particulières. Ces logements permettent l’accueil de stagiaires des administrations de l’Etat mais également de fonctionnaires dont la situation administrative ou personnelle (modification de la cellule familiale ou une mutation géographique) leur impose de trouver un nouveau logement dans le parc immobilier du lieu d’affectation. La durée d’hébergement est limitée à 6 mois renouvelable une fois.
    Foyers situés sur la commune de Lyon et réservés aux fonctionnaires :
    • Foyer des Etats-Unis : 93-95 boulevard des Etats-Unis - Lyon 69 008. Réservation au 04 78 76 02 00
    • Résidence Santos-Dumont, 28 rue Santos Dumont 69008 LYON. Informations et réservations : 04 78 76 02 00 et residences@rezo1901.org
    • Foyers de la S.N.C.F. sur les communes de Oullins et Vénissieux. Réservation auprès de l’association de gestion AGEFOREL : 04 72 40 12 08 et ageforel.foyer@wanadoo.fr
  • Logement social et logement intermédiaire
    Les plafonds pour accéder au logement social rendent éligible une bonne partie des enseignants. Les loyers dans le parc privé étant particulièrement élevés notamment dans l’agglomération lyonnaise, il ne faut pas hésiter à déposer une demande. En général, une réponse intervient entre 6 mois et un an, en fonction des zones d’habitation demandées.
    Pour davantage d’informations et formuler votre demande, c’est ici : https://www.srias-auvergnerhonealpe...
    Depuis janvier 2017, les agents de la fonction publique de l’État aussi peuvent bénéficier d’un accès exclusif à une offre de logements intermédiaires. Cette offre de logements, avec un loyer de 10 à 15% inférieur au prix du marché, vient compléter l’offre de logements sociaux : https://www.srias-auvergnerhonealpe...
  • L’aide au cautionnement du logement
    L’aide à la caution est destinée à contribuer à la prise en charge partielle des dépenses engagées par l’agent au titre du dépôt de garantie, dans le cas d’une location vide ou meublée.
    Bénéficiaires : les personnels de l’éducation nationale du secteur public, enseignants ou non enseignants, stagiaires ou titulaires, en position d’activité ou en position de détachement au sein du ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse
    Montant : 70 % du montant du dépôt de garantie, plafonné à 350€
    Pour la demande, renseigner ce formulaire dans les deux mois suivant l’installation : http://cache.media.education.gouv.f...
  • Aide à l’installation des personnels (AIP) (année de stagiaire ou néo titulaire)
    L’AIP est destinée à aider les agents nouvellement affectés, réservée à l’installation dans un logement locatif (1er mois de loyer, provision pour charge comprise + frais d’agence et de rédaction de bail…).
    Montant maximum : Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur et zones urbaines sensibles (ZUS) : 900 € ; autres régions : 500 €.
    Double condition d’attribution pour y prétendre : être néo recruté dans la Fonction publique de l’État et avoir déménagé directement à la suite de son recrutement et disposer de ressources inférieures à un certain plafond.
    Pour vous renseigner et la demander, c’est ici : https://www.aip-fonctionpublique.fr...
  • Indemnité d’installation dans le pays de Gex
    Il s’agit d’une aide financière de 750€ pour les fonctionnaires stagiaires ou titulaires, nouvellement affectés dans le Pays de Gex afin de faire face à la cherté de la vie dans cette zone.
    Pour la demande, renseigner ce formulaire avant mi-novembre : http://cache.media.education.gouv.f...
  • Prime spéciale d’installation (année de néo titulaire)
    Bénéficiaires : tous les fonctionnaires dont l’indice afférent au 1er échelon de leur catégorie n’excède pas l’indice majoré 365, s’ils sont affectés lors de leur première nomination en tant que titulaires dans une commune de la région Ile-de-France ou de la communauté urbaine de Lille.
    Montant : traitement mensuel correspondant à l’indice majoré 430, indemnité de résidence comprise.
    Zone 1 (IR 3 %) : 2 050,76 € ; zone 2 (IR 1 %) : 2 010,94 € ; zone 3 (IR 0 %) : 1 991,03 €. Montant au 1/07/10.
    Si elle n’est pas versée fin novembre, la réclamer aux services payeurs.
    Décret 89-259 du 24 avril 1989
  • Prime d’entrée dans le métier (année de néo titulaire)
    Bénéficiaires : enseignants du premier ou second degré, CPE, CO-psy affectés lors de leur titularisation dans une école, un établissement ou un service relevant du ministère de l’éducation nationale.
    Montant : 1 500 €, versement en deux fractions (novembre et février).
    Si elle n’est pas versée fin novembre, la réclamer aux services payeurs.
    Décret n° 2008-926 du 12 septembre 2008
    Un décret du 4 septembre 2014 (2014-1007) supprime la prime d’entrée dans le métier pour tous les stagiaires des concours qui ont exercé des fonctions d’enseignement, d’éducation ou d’orientation préalablement à leur nomination pendant une durée supérieure à trois mois (les anciens AED ne sont pas concerné-e-s par cette disposition).

Aides aux loisirs, culture et vacances

Parce que nous avons tous besoin de décompresser, nous divertir et nous évader mais que les finances ne le permettent pas toujours, certaines aides facilitent leur accès :

  • Les chèques vacances
    Ce moyen de paiement permet de financer un large éventail d’activités culturelles et de loisirs. Il repose sur l’épargne salariale, abondée d’une participation de l’employeur, elle va de 10% à 35% pour les moins de 30 ans, ce qui la rend très attractive en débuts de carrière.
  • Le Pass’Education
    Le pass’ éducation permet d’entrer gratuitement dans les 57 musées nationaux et 87 monuments nationaux de France. Il est valable pour deux années scolaires, et uniquement pour les collections permanentes. Demandez-le au secrétariat de direction.
  • Le chèque Sport et Bien-être
    Participation du SRIAS (section régionale interministérielle d’action sociale) d’Auvergne Rhône Alpes à hauteur de 50% d’un carnet de 10 chèques d’une valeur de 60€. Celui-ci vous revient donc à 30€. Il permet le paiement d’une activité sportive (fitness, piscine, ski, etc.) ou bien-être (massage, spa, etc.) chez plus de 10 000 partenaires, notamment 1900 en Rhône Alpes. Les chèques ne sont pas nominatifs et peuvent être utilisés durant un an.
  • Aides aux familles et à l’enfance*" class='spip_out' rel='external'>La carte loisirs ANCAV-TT

    Les débuts de carrière peuvent également être rythmés par la vie de famille, l’arrivée d’un enfant, les besoin de gardes et l’envie de permettre à sa famille d’accéder aux vacances, etc

    • Le chèque emploi service universel (CESU)
      Le ministère chargé de la fonction publique a mis en place une aide financière pour la garde des enfants de moins de 6 ans, versée aux agents de l’Etat sous forme de Chèques Emploi Service Universel entièrement préfinancés. Le montant de l’aide s’élève entre 265€ et 840€ par année pleine et par enfant à charge. Il est modulé en fonction des ressources, du lieu de résidence principale et de la situation familiale.
    • Possibilité de places en crèche dans le département du Rhône
      La section régionale interministérielle d’action sociale (SRIAS) effectue des réservations de berceaux dans plusieurs crèches et micro-crèches, afin de pouvoir proposer ce mode de garde pour les enfants d’agents de l’État affectés au sein du département du Rhône.
    • Participation aux séjours durant les vacances
      Ces différentes prestations sont destinées à prendre en charge une partie des frais de séjour des enfants d’agents publics, voire de la famille sous conditions de ressources. Plusieurs possibilités : séjours avec ou sans hébergement, séjours en centre familial de vacances ou dans les établissements portant le label " gîtes de France », séjours mis en œuvre dans le cadre du système éducatif et sur le temps scolaire, séjours linguistiques, etc. Il faudra juste vérifier que ces établissements soient labellisés.

    Liens vers les guides ou sites officiels