29 janvier 2024

L’actualité de l’académie

Agir dans les CA face au choc des savoirs

Agir dans les CA face au choc des savoirs

Le Conseil Supérieur de l’Education (CSE) uni et offensif contre le « choc des savoirs » !

https://www.snes.edu/article/le-conseil-superieur-de-leducation-cse-uni-et-offensif-contre-le-choc-des-savoirs/

Lien vers la pétition : https://www.mapetition.org/non-choc-savoirs/

Au-delà du combat politique contre ces groupes de niveau, qui instaurent une école du tri social et un système scolaire à deux ou trois vitesses, cette réforme idéologique et dangereuse à la fois n’apportera rien aux élèves et va dégrader considérablement nos conditions de travail (accroissement de la charge de travail notamment en français et mathématiques, emplois du temps, mise en barrettes, menaces sur d’autres enseignements, options comme le latin ou les enseignements artistiques, menaces sur les groupes de langues, les dédoublements en sciences, sur l’inclusion scolaire, suivi des élèves rendu plus difficile pour les vies scolaires…).
Pour le SNES-FSU, c’est inacceptable ! La grève du 1er février doit être massive pour le retrait de ces mesures nocives : lyon.snes.edu/Salaires-postes-conditions-de-travail-reformes-education-en-danger-Greve.html

En voici certaines que vous pouvez utiliser pour questionner vos directions et alerter les collègues sur le danger des réformes.

DOTATIONS

– Les dotations sont-elles suffisantes pour permettre la mise en place des groupes de niveaux en 6e-5e sans toucher aux dispositifs existant (AP en groupes à effectifs réduits, groupes de langues vivantes...) et sans déshabiller les autres niveaux ?
– Que vont devenir en particulier les collègues de technologie qui intervenaient dans le dispositif de soutien / approfondissement pour compléter leur service ?
– Quels moyens complémentaires sont prévus pour mettre en place le doublement de l’horaire d’EMC au cycle 4 et l’enseignement de théâtre ?

CONSTITUTION DES GROUPES

– Comment seront constitués les groupes ? Avec quelle périodicité seront-ils revus ? Par qui ?
– Combien d’élèves accueilleront les groupes autres que le regroupement des plus fragiles puisque seul ce dernier a un effectif limité à 15 ?
– Comment se feront les inclusions d’élèves d’ULIS / UPE2A ?
– Les élèves ayant des PPRE/PAP... seront-ils tous dans le même groupe ?

ORGANISATION MATERIELLE

– Quelles conséquences sur les emplois du temps de l’alignement de classes sur un tiers horaires des élèves ?
– Des groupes de niveau ne risquent-elles pas de se mettre en place pour pallier les contraintes des alignements ?
– Y aura-t-il suffisamment de salles pour accueillir les groupes supplémentaires ?

ET LES PERSONNELS ?

– Y aura-t-il assez d’enseignants de maths et français pour assurer le supplément d’heures ?
– Comment trouver suffisamment de professeurs principaux volontaires si les enseignants de maths et français ne peuvent plus l’être ?
– Pour les enseignants de maths et français : quelle progression commune pour permettre le changement de groupe en cours d’année ? A quels conseils de classe assister ? Combien de niveaux devront-ils préparer ?
Pour agir :
Dès maintenant, interrogez votre chef d’établissement sur les prévisions d’effectifs et l’organisation des enseignements pour la rentrée 2024. Pour se mobiliser vous pouvez organiser des AG et des HIS.

lyon.snes.edu/Mobilisons-nous-pour-la-greve-education-du-jeudi-1er-fevrier-2024.html

Faites les remontées des situations problématiques au SNES FSU de Lyon pour nous aider à préparer les instances académiques et départementales.
Pour agir au conseil d’administration, vous trouverez beaucoup d’informations très utiles dans Le Courrier de l’établissement spécial préparation de rentrée qui est disponible en ligne (ici).
Vous pouvez faire voter une motion de CA réclamant davantage de moyens (modèle de motion), écrire un courrier à la DSDEN et demander une audience auprès du DASEN.
La section départementale du SNES-FSU est disponible pour vous accompagner lors de ces audiences.

Retrouvez-ci-dessous les dernières analyses du SNES-FSU national.
Collège : regrouper pour désorganiser
Les alignements de classes vont congestionner tous les emplois du temps à la rentrée prochaine.
Lire article
Disciplines scolaires : coup de balais sur tous les niveaux !
Une réforme au service des fondamentaux, qui réduit les horaires disciplinaires en sixième les enseignements passent de 26 à 25h à la rentrée 2024.
Lire article

EMC au collège : effets d’annonce sans moyen pour la rentrée 2024
Emmanuel Macron et Gabriel Attal ont tour à tour annoncé un doublement de l’horaire d’EMC au collège à la rentrée 2024, sans qu’aucun moyen ni programme ne corresponde à cette promesse.
Lire article
Arts plastiques et éducation musicale : deux enseignements remis en cause avec le théâtre obligatoire au collège ?
Le théâtre ferait son entrée au collège comme enseignement obligatoire dès la rentrée 2024 si on en croit le Président de la République mardi 16 janvier dans sa conférence de presse. Ni cette disposition, ni ses implications n’ont été présentées et discutées en amont, notamment avec les organisations syndicales.
Lire article
École inclusive : les collèges privés loin du compte
Les statistiques établies par le ministère de l’Éducation Nationale démontrent que les établissements privés ne remplissent pas leur part en termes d’École inclusive.
Lire article
Autres analyses du SNES-FSU
Le tri social en marche
Groupes de niveau : envers et contre la recherche scientifique
Une vaste réforme contre le collège
Contenus et pratiques attaqués
Publication collège - lycée : disloquer l’enseignement secondaire et briser nos métiers (les annonces d’Attal et leurs conséquences pour le collège, les lycées général, technologique et professionnel, pour l’école inclusive et pour nos métiers]