Sur la plateforme en ligne COMPAS à laquelle vous devez accéder (portail ARENA) seront centralisés les rapports émis par les différents évaluateurs de votre année de stage (tuteur de terrain, chef d’établissement, inspecteur) au regard du référentiel de compétences publié au BO du 25 juillet 2013.

Trois avis seront émis, courant avril/juin, vis-à-vis de votre titularisation (favorable/défavorable) :

  • l’avis du chef d’établissement dans lequel vous effectuez votre stage. Celui-ci évalue votre connaissance et respect des règles administratives s’appliquant à un établissement scolaire (règlement intérieur, ponctualité, autorité, relations avec les parents, etc.) mais en aucun cas votre maîtrise disciplinaire ou pédagogique !! Insidieusement, une seule grille d’évaluation a été transmise par le ministère, quel que soit l’évaluateur, certains chefs d’établissement se permettent alors de porter un jugement critique sur des domaines pour lesquels ils n’ont ni la compétence ni l’habilitation.
    Il rédigera également un bilan intermédiaire courant décembre.
  • l’avis de l’inspecteur de la discipline sera basé sur les rapports établis par votre tuteur établissement (en décembre et en avril) et éventuellement sur sa propre visite. En effet, au cours de l’année, l’inspecteur peut venir assister à une de vos séances, notamment à la demande du tuteur ou du chef d’établissement. Il n’y a pas de règles en la matière, certains inspecteurs visitent tous leurs stagiaires, certains seulement en cas de difficulté.
    Par contre, tout stagiaire agrégé et/ou en renouvellement sera obligatoirement inspecté.
  • l’avis du directeur de l’INSPE se fondera sur deux critères : l’assiduité et la maitrise acquise des compétences. Il s’appuiera notamment sur le retour du tutorat mixte et du responsable de parcours. Le fait de valider son M2 ou son DU ne vaut pas nécessairement un avis favorable et inversement.