Stage « salaire » le 3 décembre à Lyon

Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • En 1980, professeurs, CPE et PsyEN débutants gagnaient 2 fois le SMIC, aujourd’hui c’est 1,25 fois le SMIC.
  • en 15 ans, du fait des mesures prises (gel du point d’indice, augmentation des cotisations retraites etc.), les enseignants ont perdu l’équivalent de 2 mois de salaire
  • le salaire net mensuel moyen d’un enseignant est inférieur de 9,8% à celui d’un cadre de la Fonction Publique et de 32,7% à celui d’un cadre du privé
  • le salaire horaire réel des enseignants (en prenant en compte la réalité du temps de travail, soit 42h53 selon une enquête de la DEPP) est inférieur au salaire horaire moyen

L’augmentation des salaires des personnels de l’Education Nationale est un impératif.

Jean-Michel Blanquer a annoncé début septembre 400 millions d’euros mais il exige des contreparties et une redéfinition complète du métier ! La réactivation du « travailler plus pour gagner plus » n’est qu’un leurre économique et une forme de mépris pour les personnels qui assument déjà une charge de travail très élevée. Salaire correct exigé !

  • Inscription en ligne ici
  • Modèle de demande d’autorisation d’absence ici