6 novembre 2017

CARRIERE - MUTATIONS

Qu’est ce qu’un « rendez-vous » de carrière

Qu'est ce qu'un « rendez-vous » de carrière
  • 1- Une inspection en situation professionnelle (classe, CDI, vie scolaire … selon la situation) suivi d’un entretien avec l’inspecteur.
  • 2- Puis un entretien avec le chef d’établissement dans les 6 semaines qui suivent l’entretien avec l’inspecteur

Toutes les précisions concernant la composition de votre rendez-vous de carrière en fonction de votre situation personnelle : ici : https://www.snes.edu/carriere/remun...

Ce « rendez-vous de carrière » ne donne plus lieu à un note mais une grille nationale d’évaluation (voir ci-dessous) qui est remplie avec des item réservés à l’inspecteur, d’autres réservés au chef d’établissement et certains en commun. Elle est accompagnée d’appréciations littérales. Il est alors possible de formuler des observations.

Pour les TZR, certaines questions se posent pour le moment sur le déroulement de ces « rendez-vous de carrière ». Voir l’article ici

Grille nationale d’évaluationLe document de référence
Le principe d’items définis nationalement dans le référentiel de compétences peut sembler de nature à objectiver les attendus de l’évaluation. Le SNES dénonce cependant cette grille de compétences qui va à l’encontre de la réalité de nos pratiques professionnelles où l’enseignant est concepteur de son métier. Le SNES-FSU revendique une plus large place à une évaluation par les corps d’inspection, portant sur le cœur de notre métier et non sur des missions périphériques, tout en restant respectueuse de la liberté pédagogique des enseignants.
Grille nationale d’évaluation
Le SNES-FSU avait obtenu que le bilan professionnel, initialement exigé des enseignant, ne figure plus dans le projet de réforme de l’évaluation. ans le « guide du rendez-vous de carrière » mis en ligne par le Ministère (accessible sur Toutatice), un document de référence permet de préparer l’entretien : le SNES vous conseille d’en prendre connaissance car il détermine (et délimite) le périmètre des 2 entretiens. Ce n’est qu’une aide à la discussion lors des entretiens. La Rectrice de Lyon a bien confirmé cette lecture des textes réglementaires : le rectorat n’aura aucune exigence. IPR et CE ne pourront donc pas l’exiger comme préalable aux entretiens ni en faire un élément pour discriminer les collègues. Le Secrétaire Général du Rectorat, en audience, a même, devant nous, demandé aux IPR de ne pas tenir compte des envois faits à l’avance par des collègues : ils risqueraient, selon lui, d’entraîner une rupture d’équité dans l’évaluation et, in fine, dans les promotions.
Document de référence du ministère

Qu’en dit le SNES ?

Désormais, tou-te-s les collègues concerné-es par une promotion seront obligatoirement évalué-es la même année et au bon moment pour la promotion. Le rectorat devra désormais respecter dans toutes les promotions la parité, l’équilibre des disciplines, la part relative des collègues en poste dans le supérieur... ce que les élu-es du SNES ont constamment exigé dans l’ancien système tant les injustices étaient nombreuses. L’évaluation obligatoire à certains moments de la carrière contraint surtout l’administration à n’oublier personne : TZR, collègues en poste dans des établissements éloignés du rectorat, en détachement... Par ailleurs, c’est l’ensemble de l’évaluation, y compris la partie pédagogique, qui sera dorénavant contestée en CAPA, quand auparavant, on se bornait à la note administrative. C’est un changement majeur qui permettra d’aborder en CAPA la réalité de nos métiers, notamment ce qui fonde notre geste expert dans la transmission des savoirs et la gestion de classe.

Le SNES-FSU rejette le principe de l’entretien individuel avec le chef d’établissement et le découpage de l’évaluation en 11 items. Il laisse accroire que nos métiers pourraient être disséqués en succession de tâches, ce qui va à l’encontre de la notion de concepteur que le SNES-FSU défend et qui est la réalité de notre position de cadre de l’État. Tant que subsisteront les 3 moments de différenciation (contre 8 auparavant), le SNES-FSU revendiquera le maintien d’un barème chiffré et agira dans ce sens dans les CAP.

Et le SNES vous informe et vous défend :

Nous vérifierons avec vous le bon déroulement de votre rendez vous de carrière, nous vous aiderons à formuler les observations si nécessaire.

Nous vous conseillerons
sur un éventuel recours lors de l’année qui suit le rendez vous de carrière en proposant un accompagnement lors des rencontres avec les évaluateurs.

Nous défendrons votre dossier en CAPA de contestation.

Nous serons attentifs à l’équité de traitement en exerçant notre mandat syndical pour vous défendre lors de la CAPA d’avancement accéléré.

Et dès maintenant, nous intervenons auprès du rectorat, des IPR, afin que la nouvelle inspection ne reproduise pas tous les travers que nous avions dénoncé alors : inspection couperet, inégalité de genre, de situation d’affectation, entre les disciplines.