Après une réussite au concours, pendant l’année de stage, le classement (ou reclassement) est une prise en compte partielle des services accomplis avant la titularisation, il vous permettra de gravir plus rapidement les échelons de votre grille d’avancement. Et donc améliorer votre rémunération.

Pour l’obtenir, vous devez, le plus rapidement possible, surtout en perspective des mutations inter académique (l’échelon étant un élément de barème), transmettre votre dossier à l’administration. Leur réponse arrive en général courant novembre/décembre. Vous trouverez le lien ici : http://cache.media.education.gouv.f...
Il peut également être intéressant de nous transmettre une copie de votre dossier pour que l’on puisse vérifier vos droits : s3lyo@snes.edu

Les modalités de reclassement étant relativement complexes, il vaut mieux déposer un dossier et joindre tous les contrats dont vous disposez même si vous n’êtes pas sûr d’obtenir un reclassement.

Deux informations importantes :

  • Il n’est pas tenu compte des services lorsque l’interruption qui sépare leur cessation de la nomination dans le nouveau corps, est supérieure à un an, sauf pour les services d’AED ou les services en tant que maitre-auxiliaire. Les services pris en compte peuvent être discontinus, à la condition que les interruptions de fonctions ne soient pas supérieures à un an.
  • La prime d’entrée dans le métier ne sera pas versée aux lauréats ayant une expérience d’enseignement de 3 mois ou plus. Il faut donc calculer ce qui est le plus avantageux entre prime ou reclassement.

Pour tous les lauréats de CAPES externe/interne et réservé :
Les anciens contractuels ayant effectué des services d’enseignements dans des fonctions de niveau de catégorie A verront leur service repris (et ce peu importe la quotité travaillée) :

  • pour moitié jusqu’à 12 ans ;
  • pour ¾ au-delà.
    Pour la reprise de services en tant que MI-SE, AED, AESH, AVS et EAP (ne compte que pour 1/3 temps), il faut appliquer un coefficient caractéristique (qui permet de transformer l’ancienneté dans un corps vers un autre) à la durée totale cumulée. Nous contacter pour y voir plus clair !!

Pour les lauréats du CAPET :
Les lauréats de ce concours ont le choix entre deux prises en compte de leur expérience :

  • la même prise en compte que pour les lauréats du CAPES externe/interne et réservé
  • une prise en compte des années en entreprise en tant que cadre, au-delà de l’âge de 20 ans, pour les deux tiers de leur durée, dès lors que l’intéressé peut justifier d’au minimum 5 ans d’activités professionnelles (décret 72-581 du 4 juillet 1972 – article 29), peuvent intervenir dans ce calcul les éventuelles années en tant que contractuel.

Pour les lauréats du troisième concours :
Il existe un calcul spécifique réservé aux stagiaires recrutés par la 3ème voie, toute activité professionnelle rémunérée peut être prise en compte dès lors qu’elle a été accomplie sous le régime de droit privé. Ne peuvent, en revanche, pas être pris en compte les activités ou mandats en qualité de fonctionnaire, de magistrat, de militaire ou d’agent public.

Selon la durée des activités professionnelles la bonification est différente :

  • moins de 6 ans d’activités = 1an
  • entre 6 et 9 ans = 2ans
  • 9 ans et plus = 3ans

Cas particulier :

  • Assistants de langue vivante : Sont pris en compte sans limitation de durée les services accomplis en qualité de professeur, lecteur ou assistant dans un établissement d’enseignement à l’étranger. La référence du temps plein est de 12 heures hebdomadaires. Il faut demander un état de service au ministère des affaires étrangères : avisvalidation.rh3@diplomatie.gouv.fr.
  • ATER, doctorants contractuels  : La prise en compte intervient à la fin du congé lors de la réintégration dans le 2nd degré. Les services accomplis en tant qu’ATER sont repris dans leur totalité, uniquement pour les ex-titulaires. Les services accomplis en tant que moniteur ou doctorant contractuel sont repris essentiellement pour les stagiaires effectuant leur stage dans le supérieur : pour 2 ans si contrat de 3 ans au moins, pour moitié si contrat de moins de 3 ans.
  • Enseignement privé : Les services effectifs d’enseignement et de direction accomplis dans les établissement ou classes sous contrat sont pris en compte pour la totalité de leur durée. Les services effectifs d’enseignement accomplis dans une classe hors contrat sont pris en compte forfaitairement pour les deux tiers de leur durée.
  • Fonctionnaires de catégorie B : Si vous étiez fonctionnaire catégorie B, l’ancienneté ne sera prise en compte que de manière très limitée :
    — aucune prise en compte pour les cinq premières années
  • prise en compte pour 75% à partir de la treizième année.
  • Elèves ENS : Le temps passé devant élèves entre en compte dans l’ancienneté d’échelon suivant les dispositions ci-après :
  • les deux premières années pour la moitié de leur durée
  • les années suivantes pour les ¾ si l’étudiant réussit l’agrégation et pour la totalité s’il devient certifié.

Si vous avez des questions ou si vous voulez que l’on vérifie votre arrêté de reclassement, n’hésitez pas à nous contacter par mail : s3lyo@snes.edu .